Rédaction d’articles scientifiques en anglais

Communication et rédaction scientifique
Inter-entreprise
Intra-entreprise
Présentiel
Distanciel
Anglais

Objectifs

  • Comprendre et savoir utiliser l’approche anglo-saxonne dans la rédaction d’articles scientifiques
  • Mettre en pratique les enseignements sur le champ sur son propre travail
  • Comprendre l’importance du lecteur et donc de la clarté et précision de son message
  • Comprendre qu’il faut penser dans la langue dans lequel on écrit pour le rendre plus compréhensible
  • Savoir mieux utiliser la grammaire et la syntaxe dans ses écrits pour les rendre plus clairs
  • Maîtriser la structure de l’article et donc mieux structurer son discours
  • Avoir une trame et une boite à outils réutilisable pour d’autres articles

Prérequis

  • Niveau : Avoir un niveau minimum B2 en anglais sur l’échelle CECRL
  • Le chercheur doit avoir un article en projet qu’il a l’intention de faire publier dans une revue internationale de langue américaine/anglaise
  • Il doit avoir des résultats sur lesquels écrire

Moyens pédagogiques et d’encadrement

  • Plateforme digitale de formation dédiée (LMS)
  • Support de stage (manuel et boite-à-outils), vidéoprojecteur

Dispositif de suivi et d’évaluation des acquis

  • Le stage contient nombreux exercices en relation avec la rédaction de l’article que les stagiaires mettent en pratique par la suite en écrivant leur propre article
  • Un suivi individuel de stagiaires par les corrections des fautes de syntaxe et de grammaire des parties de l’article écrites par les stagiaires est fourni
  • Un test ludique est complété par les stagiaires à la fin du stage

Résultats & compétences attendus à l’issue de la formation

  • Les stagiaires doivent avoir réussi à écrire la trame de l’article qu’ils visent à publier (15-20 % de l’article)
  • Être capable d’identifier les erreurs typiques et les éviter
  • Être en mesure d’expliquer en détail pourquoi leur travail est important et mettre en exergue les « highlights » dans la lettre à l’éditeur en chef de la revue visée

Programme de la formation

Jour 1

  • Présentation du stage et définition des objectifs de chaque stagiaire
  • L’utilisation du résumé pour décrire la méthode suivie pour le stage
  • Comment penser en anglais pour écrire directement sans passer par le français
    Chaque phrase doit remplir une fonction précise
  • La logique de l’enchainement des pensées
  • Exercices d’analyse et simplification de textes complexes en anglais
  • Exercices sur les prépositions et « phrasal verbes »
  • Exercice avec un « abstract » réel de la revue « Nature »
  • Les stagiaires rédigent leurs propres abstracts
  • Aide et correction par le formateur
  • L’introduction, ses composants, ses objectifs et sa structure : contexte de la recherche, références, méthode utilisée, …
  • Les conjugaisons nécessaires – exercices. L’importance de la chronologie pour les références
    La mise en avant de l’objectif de l’article dans l’introduction : l’importance de l’étude
  • Les stagiaires choisissent et rédigent au choix une des quatre parties de l’introduction
  • Aide et correction par le formateur

Jour 2

  • Identification des erreurs typiques d’anglais faites par des chercheurs dans des textes scientifiques
  • La syntaxe anglaise, les différences entre la syntaxe anglaise et française
  • Différences de conception culturelle
  • Analyse et repérage des erreurs dans des textes écrits par d’autres chercheurs
  • Exercices
  • La méthode : l’importance des conjugaisons et le passif
  • Exemples des méthodes déjà publiées
  • Chaque stagiaire rédige sa méthode
  • Les stagiaires lisent les méthodes de leurs collègues en essayant d’identifier leurs erreurs éventuelles, syntaxe difficile à comprendre, …

Les résultats

  • L’importance des comparaisons, oppositions et causes et effets et le langage utilisé
  • Exemples des résultats dans des publications
  • Grammaire et exercices
  • Vocabulaire pour décrire l’évolution des phénomènes observés
  • Le langage des figures, illustrations, graphiques, … comment les présenter et les décrire
  • Choix des figures par les stagiaires
  • Rédaction des descriptions

    Jour 3

Reprise des résultats. Aide et correction par le formateur.

La discussion

  • L’utilisation de l’introduction comme gabarit pour la discussion pour faciliter sa rédaction
  • Les réponses attendues dans la discussion par rapport aux questions posées dans l’introduction
  • Les adverbes d’opposition, de débat, de prise en compte
  • L’ajout des informations supplémentaires
  • Discussion entre les stagiaires afin qu’ils puissent mieux identifier les points difficiles dans leurs propres discussions et clarifier leurs idées
  • Rédaction d’une partie de la discussion au choix
  • Aide et correction par le formateur

La conclusion et perspectives

  • La spéculation, verbes modaux, structure, synthèse
  • Rédaction de la conclusion
  • Lettres à l’éditeur et aux « reviewers
  • Exercice – test ludique
Durée
21 heures
Niveau
Débutant
Public
Chercheurs, doctorants, ingénieurs de recherche.
Participants
8 personnes maximum
Inter: 1650 EUR HT/perosnne
Intra: nous consulter pour un devis personnalisé

Vous recherchez des informations sur une formation ?

Vous souhaitez mettre en place une session de formation sur mesure ?

Contactez notre équipe pédagogique !

ChemDraw & ChemOffice
ChemDraw s’est imposé depuis longtemps comme la référence des logiciels de dessin de structures moléculaires. Afin de proposer à chaque utilisateur l’outil adapté à ses besoins, le logiciel existe maintenant en trois versions : ChemDraw Prime, ChemDraw Professional et ChemOffice+ Cloud. Cette déclinaison permet de satisfaire les besoins de tous les chercheurs, étudiants et professeurs impliqués dans la chimie et les domaines connexes. ChemDraw Professional pour Mac et ChemOffice+ Cloud intègrent maintenant un cahier de laboratoire électronique accessible via le cloud, permettant de collaborer facilement et sans contraintes.